Over 10 years we helping companies reach their financial and branding goals. Onum is a values-driven SEO agency dedicated.

CONTACTS
startup

6 façons de mener une startup à l’échec

1 – Développer une solution déconnectée de l’utilisateur

Parmi les choses qu’on ne cesse de répéter aux entrepreneurs : Il n’existe pas de produits ou services qui ont créé le besoin chez l’utilisateur. L’utilisateur est la raison d’être d’une startup : une solution ne sert à rien si elle ne répond pas à un problème clairement défini.

2 – Mener une démarche déconnectée de l’utilisateur

Au-delà d’avoir une solution qui répond à un problème réel, toute la démarche doit être centrée sur l’utilisateur. Pour cela, il faut comprendre tout son parcours et ses habitudes : quand se rend-il compte qu’il a un problème et qu’est ce qu’il fait pour le résoudre. Il faut aussi voir dans quel environnement tout cela se manifeste, comment il découvre la solution, qu’est ce qui le pousse à l’acheter, comment il l’utilise, et pourquoi il en rachète davantage. Une solution peut répondre à un besoin réel, mais en menant une démarche déconnectée de l’utilisateur, le service et l’expérience autour seront probablement incohérents avec ses habitudes.

3 – Penser que tout le monde est un utilisateur potentiel

Inspiré des stratégies de guerres, le beachhead market est le premier point qu’une armée essaie de conquérir avant d’envahir de nouveaux territoires.

Bien évidemment, rien n’empêche une startup qui a démontré sa proposition de valeur à aller chercher de nouveaux marchés. Mais lancer une startup dont le but est de répondre au besoin de tout le monde ne pourra qu’aboutir à un échec.

4 – Penser que son produit ou service est tellement disruptif qu’il n’a aucun concurrent

Il existe des startups dont le produit ou service au moment de lancement n’a pas de concurrents directs. Mais au-delà de chercher s’il existe des solutions exactement similaires, il faut comprendre les habitudes actuelles des utilisateurs potentiels, comment font-ils pour contourner leur problème, quelles sont les solutions de substitutions qu’ils utilisent actuellement, et pourquoi voudront-ils changer cette habitude. Plusieurs solutions « uniques » sont en réalité inutiles parce que dans la réalité, l’utilisateur a trouvé d’autres méthodes plus pratiques pour résoudre son problème.

5 – Avoir une mauvaise compréhension des priorités

La réalité opérationnelle d’une startup peut-être très prenante, surtout au lancement. Avec peu de ressources humaines et financières, l’équipe fondatrice se perd entre la gestion de la comptabilité, des livraisons, de déploiement d’un humble plan marketing … Surtout quand un entrepreneur dépend du peu de revenus que la startup génère, cette réalité peut le détourner de la seule priorité de toute startup : développer un produit / service scalable.

6 – Se perdre dans le réseautage

Développer un réseau est très important, cela peut être source d’opportunités pour la startup, et aide à développer sa notoriété. Cependant, d’innombrables startups n’avancent pas parce que le fondateur se présente à tous les événements du pays, et pitch dans toutes les compétitions du monde. Le réseautage, la participation aux événements et conférences, ou la recherche de partenaires peut être une source de distraction quand la priorité est d’aller rencontrer les utilisateurs potentiels et tester la solution.

Leave a comment

Your email address will not be published.