Business Innovation startup

Les start-ups, plus que jamais des accélérateurs d’innovation

Depuis quelques années, la collaboration entre start-ups et grands comptes se fait de plus en plus populaire. D’abord adoptée pour des enjeux de communication et de branding, l’innovation ouverte a démontré son intérêt à l’échelle internationale pour résoudre des enjeux précis, de manière innovante, efficace et impactante. Plusieurs multinationales ont même mis cette démarche au cœur de leurs réflexions stratégiques sur leurs futurs axes de croissance. Samsung est un exemple parfait de structures qui ont su capitaliser sur ces dynamiques d’innovation externes en collaborant avec des start-ups, designers, etc. pour du développement produit.

Nous sommes, aujourd’hui plus que jamais, convaincus que le potentiel de l’innovation ouverte en tant que levier important de croissance pour les entreprises reste encore sous-estimé. Voici pourquoi :

  • La start-up a une maîtrise de l’approche terrain essentielle dans le contexte actuel

Les deux mondes de la grande entreprise et la start-up sont structurellement différents de part la divergence dans leur approche de résolution de problèmes. Le grand compte déploie généralement une approche Top-Down, de la stratégie à l’opérationnel. Alors que la conception de cette stratégie peut paraître ancrée dans la compréhension du business, son déploiement est souvent problématique car déconnecté de la réalité du bénéficiaire.

En revanche, la start-up adopte un mode de fonctionnement pragmatique, qui part d’un besoin validé, et développe une solution nourrie constamment par la réalité de son utilisateur, ses habitudes, et ses retours directs.

  • La start-up dispose d’une agilité pour évoluer rapidement dans un contexte de changement

Dans un contexte marqué par l’instabilité et l’incertitude, les entreprises prennent de plus en plus conscience de l’importance d’être agile pour s’adapter au changement, capitaliser sur de nouvelles opportunités, et dans certains cas survivre. Toutefois, disrupter les processus et les façons de faire internes avec un nouveau mindset n’est pas toujours facile dans une entreprise classique. Collaborer avec des start-ups qui intègrent l’agilité dans leur ADN est un raccourci incontestable pour tester des opportunités en fast-track en dehors des processus internes habituels. En bonus, l’interaction régulière entre les équipes projets internes et les startups partenaires encouragera plus d’ouverture et de flexibilité en interne, pour amorcer une dynamique de transformation.

  • La start-up peut explorer plusieurs enjeux en parallèle grâce à des structures de coûts réduites

La startup est une structure lean qui par sa nature optimise les coûts. Son succès est intrinsèquement lié à sa capacité à développer une compréhension approfondie de son utilisateur et son environnement, à travers l’identification des hypothèses et le déploiement de tests parallèles auprès des populations cibles. Cette approche intuitive et efficace permet de réduire les budgets en R&D tout en ayant des retours terrains encore plus fiables, et ainsi développer des solutions à moindre coût plus rapidement.

Par ailleurs, l’Open Innovation permet aux corpos d’explorer plusieurs sujets en parallèle en capitalisant sur les ressources des startups. Déployer une approche similaire en interne en utilisant les ressources organisationnelles et budgétaires de la corpo va se révéler plus coûteux et moins efficace.

  • La start-up maîtrise les technologies nouvelles et dispose du talent nécessaire

Après la révolution industrielle, le monde connait une révolution technologique plus poussée dans l’espace de quelques décennies. AI, Big Data, Blockchain, VR, IoT… Les startups ont été à l’origine même de cette vague de progrès. Par conséquent, assurer la transformation digitale et la compétitivité de votre entreprise implique naturellement la collaboration avec ces acteurs d’innovation. Cela vous permettra d’avoir accès rapidement à des expertises technologiques hautement qualifiées auxquelles vous n’aurez pas forcément accès en interne, ou qui seraient trop onéreuses à mobiliser directement.

Leave a comment

Your email address will not be published.